Star Wars - Le prix de l'indépendance

001 - Fuite de Mos Shuuta (1/2)

Cantina de Mos Shuuta
Poursuivis par une poignée de Gamorréens à la solde du Teemo le Hutt, Shad’Vida, la contrebandière twi’lek, Signy Mallory, la technicienne humaine, et Strando Tazam, le chasseur de primes rodien, entrèrent dans la petite cantina de Mos Shuuta. A1S1-05_-_Gamorreen.jpg Avant que les brutes n’aient franchi le seuil, les trois fuyards tentèrent de se cacher. Mais l’un des hommes de main parvint à les repérer. S’en suivit un combat d’une violence extrême, les hommes de main du Hutt se précipitant sur leurs adversaires armés de blasters. En quelques secondes, il n’y eut plus qu’un seul Gamorréen encore debout. Il n’eut que le temps de frapper Signy Mallory avant de s’écrouler, terrassé par un ultime tir…
Le barman les informa qu’un seul vaisseau pouvait leur permettre de quitter la ville : celui de Trex, un Trandoshan travaillant pour Teemo. Mais le transport léger était incapable de passer en hyperespace, suite à un ennui mécanique…

Le bric-à-brac
Après quelques hésitations, les personnages choisirent de se rendre au “Bric-à-brac” de Vorn, le seul magasin de Mos Shuuta susceptible d’avoir la pièce manquante pour réparer le vaisseau de l’esclavagiste trandoshan. A1S3-01_-_Vorn_Tel-Ovis.jpgAprès avoir échoué à plusieurs reprises à se faire passer pour des envoyés de Trex, Shad décide de recourir à d’autres méthodes. D’abord une tentative de baratin sur R5-K3, le droïd de Vorn. Malheureusement, l’unité astromec, méfiante, préfère venir voir son propriétaire.
De dépit, le petit groupe en arrive à menacer le mécanicien. Mais ce dernier, protégé par Teemo, ne cède pas. Et ce n’est que lorsque son magasin est mis à sac qu’il consent enfin à céder la pièce tant réclamée…

Aire Aurek
Nos fuyards filent donc au plus vite vers le vaisseau du Trandoshan. Ils arrivent sans encombre mais découvrent une aire d’aterrissage surveillée par deux droïds de sécurité et un cargo immobilisé par des sabots d’amarrage.
Le YT-1300 ne pourra pas décoller tant que les Impériaux n’auront pas désactivé ces sabots. Et cela ne peut être fait que depuis le Centre de contrôle de l’astroport.

Centre de contrôle
Après un retour discret vers le centre de Mos Shuuta, nos trois héros observent le bâtiment où se trouve certainement leur salut. Alors qu’ils débattent sur la tactique à adopter pour neutraliser les deux droïds de sécurité qui gardent l’entrée (diversion ou attaque par surprise ?), Signy décide de faire le tour du Centre de contrôle. La technicienne trouve une sortie de secours qu’elle ne tarde pas à crocheter.
Deux minutes plus tard, le petit groupe est en train d’observer le personnel du Centre supervisant la procédure d’atterrissage d’une navette impériale.
Nouvelles discussions. FInalement, l’alarme incendie est déclenchée.

Comments

Yelina

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.